Matos d’occasion

Acheter du matos de kite neuf, ce n’est pas forcément donné à tout le monde. Faut bien le dire, le matériel coûte un bras…si ce n’est pas deux. Alors pour ceux qui n’ont pas le même porte-monnaie que Rotschild, je vais tenter de te donner quelques astuces pour que tu puisses bien choisir ton matos d’occasion et ne pas tomber dans des pièges.

Une aile de kite neuve coûte, en fonction de la marque et de la taille, un petit paquet de billets…Alors du coup tu vas te dire : je vais acheter d’occas ! Excellente idée que voilà, attention tout de même à vérifier certains points de ton matos.

L’aile

Il faut savoir que les fabricants sortent leurs nouvelles ailes en général 6 mois avant la fin de celle-ci… pourquoi, je ne pourrais pas te le dire mais ça se passe comme ça dans le monde du kite. Ce qui veut dire que beaucoup de magasins font déjà des prix sur des ailes neuves en août, septembre. Bon, ça reste encore des prix élevés, mais t’auras du matos neuf sans trop te ruiner et ni devoir vendre des bracelets en bord de plage ! Quoique ça puisse être sympa…

Si tu achètes d’occasion, vérifie bien le spi. Il ne doit pas être troué. Ensuite, le bord d’attaque (prends garde aux coutures, qu’elles ne soient pas en train de s’ouvrir), puis les lattes. Après coup, gonfle l’aile histoire de voir si elle ne perd pas d’air. Ce serait bête de partir gonflé à bloc et revenir…en mode survivor ! Une fois ces éléments vérifiés, tu devrais être déjà bien tranquille quant à l’aile.

Si possible, teste là, car chaque aile est différente. D’une année à une autre, à moins d’avoir subi de gros changements (passage d’une 5 lignes à 4 lignes, de 5 à 3 lattes par exemple), l’aile n’aura pas de grosses modifications au niveau de ses caractéristiques. Pour la tester, tu peux essayer celle que tu veux acheter, si c’est possible, soit aller en magasin ou école pour louer le même modèle et ensuite acheter celui d’occasion.

La planche

Sur une planche, que ce soit twintip, strapless ou foil, pas besoin d’être un ingénieur chez un fabricant de kite… un bon coup d’oeil suffira ! Regarde le dessous de la planche qu’il n’y ait pas de grosses traces d’impacts ou rayures, les quarts, l’avant et l’arrière, qui sont les plus touchés. En cas de petites bugnes, tu peux tout de même acheter la planche et la réparer toi-même… je t’expliquerais ça très vite !

Check également les straps ou chausses, surtout au niveau des coutures et des points de collage pour les chausses.

Le harnais

Là aussi pas besoin d’être un pro du développement, le plus important c’est que ton harnais soit adapté à ta taille et que tu t’y sentes bien. C’est un peu comme une paire de chaussures que tu portes toute la journée, si tu n’es pas bien dedans ça va te faire mal et tu risques également de te blesser.

Vérifie les coutures du harnais, la boucle et les possibles de points de rouille ainsi que l’usure des sangles et pièces en plastique.

La barre

Cela n’a pas l’air mais une barre peut valoir à elle seule entre 400 et 500 euros. Du coup, méfie-toi des barres bradées à genre 100 ou 150 euros. Si tu en achètes une, vérifie que les lignes ne soient pas trop usées ou abimées, le bordé-choquer est également très important ainsi que le grip de la barre. Jette un coup d’oeil au système de réglage du trim et cela devrait le faire.

Si tu as besoin de quelques conseils ou que tu as des questions avant d’acheter du matos, n’hésite pas à m’écrire via le formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :