Les bases du kite

C’est sûr, le kite c’est fun… tu rides dans des endroits de rêve, les sensations sont uniques et le sentiment de liberté est omniprésent ! Cependant, n’oublie pas que le kite est considéré comme un sport extrême et que même si tu le pratiques de manière chill, cela comporte des risques et donc un minimum de préparation pour éviter tout accident.

La préparation du matos

Évidemment, le 1ier truc est faire avant d’aller tâter de la vague ou du flat, c’est préparer son matos.

Vérifie que tes lignes sont bien démêlées, que ton aile est bien gonflée et n’oublie surtout pas de fermer les valves de tes lattes. En cas de fuite ou de gros crash, ton aile ne coulera pas et tu pourras te mettre dessus pour faire un beau de self-rescue.

Petit rappel, connecte bien toutes tes lignes avant de décoller même si tu es dans l’excitation du moment et impatient d’aller envoyer du big air !

Le décollage et l’atterrissage

Le kite au décollage et à l’atterrissage c’est un peu comme pour les avions… c’est la phase dangereuse de ta session. Avant de décoller, assures-toi que tes lignes soient décroisées, que ton chicken loop est bien attaché pour ne pas avoir d’accident.

Certains préfèrent vérifier leurs lignes en tenant le chicken à la main et en ayant juste le leash. D’autres, comme moi qui navigue en mode suicide, c’est-à-dire avec le leash attaché au chicken, décollent directement en étant connecté à la barre.

Au moment du décollage et pour vérifier tes lignes, soit toujours sous ton aile pour ne pas te faire emporter, qui risque de partir en pleine fenêtre et emporter ton meilleur ami qui risque de ne pas t’atterrir…

Mayday, mayday

Parce que parfois les choses ne se passent pas comme prévu, le self-rescue est là pour t’aider ! Je vais pas te le répéter, il est ESSENTIEL de savoir faire un self-rescue. Un nombre incroyable de rideur savent naviguer mais encore trop peu savent comment faire pour plier leurs lignes dans l’eau et arriver à leur aile en toute sécurité.

Pour cela, un petit article que tu trouveras ici t’aidera à avoir la théorie. Tu peux également regarder des tutos sur le net… ce n’est pas ce qu’il manque. Et surtout, n’hésite pas à pratiquer dans un endroit safe pour acquérir les bons réflexes pour te secourir et également ne pas mettre en danger les autres personnes.

Respecte également les règles de navigation et de priorité pour rider en toute sécurité et éviter de faire des spaghettis avec tes lignes !

After session

Une fois ta session terminée, déguste une bonne bière et apprécie un joli coucher de soleil. N’oublie pas de bien sécher ton aile et ton matos, surtout si tu as navigué dans l’eau douce car il y a des risques que ton aile moisisse…

Par contre, si tu as fini ta session dans de l’eau salée, ton aile n’a pas besoin d’être rincée ou totalement sèche sauf si tu la ranges pour les 6 prochains mois ! N’oublie pas de bien rincer ton harnais, ta barre et ta planche pour éviter toute apparition de rouille… ça risque de faire un peu tâche !

Vérifie également de temps à autre l’état de ton matériel notamment tes lignes et les sangles de ton harnais. Les straps de ta planche doivent aussi être contrôlés pour éviter une mauvaise surprise.

Besoin de conseils pour l’entretien de ton matos ? N’hésite pas à m’écrire via le formulaire que tu trouveras ici. Bon ride et à très vite sur les spots !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.