Crazy Fly Hyper 2019

Je suis tombé sur le distributeur de Crazyfly Suisse un jour de bise sur le spot d’Excenevex. Au vu des conditions, j’allais sortir ma Dice 9 que j’adore car très smooth et stable en vent rafaleux et fort. Aimant également rider en Evo et après avoir discuté avec José de Crazyfly, il m’a fait tester cette aile…et là, ce fut le drame ! J’avais trouvé aussi bien, voire mieux que mon Evo que j’aime tant.

Test de la Crazyfly 2019 !

Caractéristiques

La Hyper est une machine à big air et à loop. Sa construction mélange la forme d’une aile delta et d’une bow. Ce qui lui donne une puissance énorme pour envoyer des sauts de fou et une relance réactive.

Sa construction en 5 lattes lui procure une rigidité maximale en raison de sa grande puissance. Ainsi, aucun risque que l’aile ne se déforme pendant que tu es dans les nuages…avant de redescendre tranquillement grâce à un petit downloop.

La pression en barre est légère, elle te donne la puissance nécessaire pour passer tes loops comme bon te semble…une véritable machine en soi ! Son hangtime énorme te permet de passer tous tes tricks comme tu le voudras.

L’innovation principale est dans le choix des matériaux de construction. Alors je vais être honnête avec toi, je ne suis pas ingénieur en R&D de kite, néanmoins, je me suis renseigné auprès du distributeur afin d’en savoir un peu plus.

Le matériel utilisé est du Triplex. Il est exclusivement réservé pour Crazyfly, qui en équipe ses ailes. C’est un triple revêtement qui augmente la durabilité de ton aile et qui la protège des assauts du soleil, du sel et du sable. Et là, tu vas me dire et le poids ? Et bien l’aile ne gagne absolument pas un gramme.

Tu disposes de 3 réglages sur les arrières pour régler la réactivité de l’aile qui se ride en 4 lignes.

Le gros point qui est également non négligeable est que Crazyfly garantit ses ailes 3 ans… c’est dire qu’ils ont confiance dans le matériel qu’ils vendent !

Sensations

De nature curieux, je ne connaissais pas trop Crazyfly. Cette marque plutôt discrète, fabrique ses kites en Europe de A à Z, avec des matériaux recyclés. L’opportunité s’est donc présentée à moi de pouvoir tester cette petite machine à sauts. J’ai été impressionné par le hangtime et la puissance de cette aile au shape proche de l’Evo de chez Duotone. Et honnêtement, j’y ai pris encore plus de plaisir…ce qui m’a surpris ! Je ne pensais pas trouver mieux que l’Evo.

Je ne suis pas du style à envoyer du big air tel Josh Emmanuel ou Haaron Hadlow mais avec cette Hyper, ça part tout seul. Un gros crantage, un envoi franc et direct, boum…tu te retrouves avec tes amis qui ressemblent à de petits points sur l’eau ! Son hangtime est impressionnant et sa relance également.

C’est une aile vive qui réagit à la moindre pression en barre qu’on lui donne. J’ai pu la tester en 9 mètres par vent rafaleux et froid. Et je dois dire que sa stabilité est sans pareil. Si tu veux envoyer du fat et du lourd, n’hésite pas.

Seul petit bémol concernant la barre. De conception très bien faite et légère, j’ai trouvé le système de sécurité quelque peu…bizarre. L’anneau à une forme étrange et tu peux difficilement te mettre en suicide pour faire du déhooké. Le second point à améliorer est la gestion du trim et surtout le taquet de blocage qu’il faut venir pousser à fond si tu veux bloquer le trim.

Hormis ces deux points, je ne peux que recommander cette aile qui promet un avenir radieux à la marque.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :