Tarifa

Un village au bout de l’Espagne, avec des airs du Maroc et des spots à faire rêver les plus acharnés des kiteurs…

Le spot

Tarifa est un petit village tout au sud de l’Espagne qui a un charme fou. La ville regorge de petites ruelles qui sont presque toutes sans voiture. Un parking gardé se situe juste à la sortie de la ville. Sache qu’après 20 heures, la rue qui traverse le village est réservée aux résidents.

Le spot principal est Valdevaqueros et la plage de Los Lance Norte. Pour t’y rendre, il est nécessaire d’être véhiculé car tu ne pourras pas rider à proximité de la ville. En marchant un peu, tu peux rider juste après la digue, néanmoins ce n’est pas le spot idéal…ce serait dommage de rater les autres spots magiques de ce petit coin de paradis.

Les conditions

Dans la région, deux vents majeurs soufflent sur ce bout de terre. Le Levante, un vent d’est et le Poniente qui vient de l’ouest. En fonction du vent, tu pourras soit te retrouver face à de jolies vagues par Poniente soit profiter d’un plan d’eau presque flat par Levante.

Le Levante peut être relativement rafaleux et fort. Ne te surtoile toi pas trop car ça pourrait être dangereux pour toi. Les galères arrivent vite…donc ne t’éloigne pas trop !

Sur le spot de Valdevaqueros, il y a un peu moins de kiteur que sur le spot de Los Lance évite de remonter trop du côté de sud sur la plage au risque de te retrouver avec les élèves des écoles ! Si tu veux profiter du spot redescends un peu vers la dune de sable. Il y aura moins de monde pour rider.

Le spot de Los est le plus surchargé en période estivale. J’ai rarement vu autant de kiteur sur une si petite zone… moi qui pensais que les embouteillages ne se faisaient que sur la route !

Une zone délimitée par des bouées est réservée aux écoles donc évite de t’y aventurer au risque de te faire siffler par les instructeurs.

En remontant du côté de la ville, une zone de flat est sympa mais ne fonctionne qu’avec les marées. Tu risques d’avoir peu d’eau, évite donc de balancer des gros tricks !

Certains rides juste à la fin des habitations à la sortie de la ville, là où commence la plage de Playa Chica qui est réservée aux rideurs expérimentés et interdite de ride en été. Ce spot fonctionne très bien par Levante.

La plage de Bolonia est un spot sympa également et peu fréquenté car la zone est délimitée pour les baigneurs…les sauveteurs veillent sur leurs sécurités ! Il faut pour cela, partir en dehors des bouées jaunes et rider un peu au large.

Bon à savoir

Sur place, il n’y pas de sécurité. Toutefois, un bateau peut être appelé en cas de problème moyennant paiement. Tu me diras c’est toujours mieux que de finir au Maroc ou dans les rochers.

Pour avoir fait l’expérience du self rescue sur le spot, il est difficile de nager avec son aile par fort vent, j’ai mis plus de 40 min pour faire 300 mètres.

Le village de Tarifa regorge d’hébergements pour tous les goûts et toutes les bourses. Réserve néanmoins à l’avance pour ne pas te retrouver sur la paille !

Tarifa ne possède pas d’aéroport. Le plus proche se trouve à Malaga et ensuite il faut soit prendre un bus, soit louer une voiture.

Les spots ont tous des bars et restaurants où tu pourras boire une petite bière en fin de session. Je te recommande le Tumbao qui a une excellente ambiance et de la bonne cuisine.

Si tu descends en van, il y a plusieurs campings autour de Tarifa. Tu peux même camper en sauvage sur le spot de Valdevaqueros…l’ambiance y est vraiment sympathique ! Fais quand même attention aux gens mal intentionnés qui voudraient tester ton matos sans te demander.

No wind, no kite

Il est rare dans la bonne saison de ne pas avoir de vent, si c’est le cas profite en pour chiller un peu et visiter la ville de Tarifa. Tu peux également envisager de te rendre à Séville pour la journée.

Tarifa regorge de petits bistros sympathiques et délicieux avec des produits frais et d’excellents poissons. Il y a également des bars et boîtes animées où tu pourras danser jusqu’au bout de la nuit.

Si tu souhaites te faire un week-end prolongé pour te dépayser ou passer une semaine dans un endroit magique, n’hésite pas à te rendre dans cet endroit. Personnellement, je ne me lasse jamais d’y retourner et c’est à chaque fois un pur plaisir.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :