Les ailes

Punta Antonia

Après une route chaotique non loin d’un eco-lodge, Ponta Antonia dévoile sa splendeur et la magie de ce spot très complet avec en prime des tortues qui viennent te dire bonjour pendant ta session.

Spot

Une grande baie à l’eau turquoise, avec du flat entre les vagues et un beau break au large… voilà le cadre que t’offre ce spot peu fréquenté.

Pour y arriver, un 4×4 est recommandé, un peu comme sur toute l’île si tu ne veux pas appeler le dépannage local ! Après le village de Bofarreira, tu empruntes un chemin en pavé. Avant le pont prend à gauche en direction de l eco-lodge. Suis les cailloux avec la marque blanche… le jeu de piste commence. L’eco-lodge se situe sur la gauche. La baie de Punta Antonia se trouve sur ta droite.

Ce spot ne présente pas de danger particulier, hormis des cailloux sur les deux côtés. Ne va pas te mettre dedans au risque de te faire mal.

Tu as une petite cabane de pêcheur pour t’abriter du soleil. Prévois quand même une casquette, de la crème solaire et une combi pour ta session.

Les conditions

Le vent s’oriente plein On. Un spot très sécurisé avec une mise à l’eau facile car les vagues se trouvent au loin.

Pas de rafales comme sur le spot de Sal Rei, mais parfois, le vent te joue des tours… faut quand même ne pas croire que le kite est facile ! Au large tu pourras t’entraîner à rider les vagues et te faire plaisir avec de jolis break réguliers. De quoi t’entraîner pour défier les meilleurs rideurs de strapless !

Bon à savoir

Sur le spot, tu n’as aucune sécurité. Fait attention à ne pas te faire mal… car les secours sont relativement inexistants sur l’île !

N’hésite pas à prendre de l’eau et de la nourriture ainsi qu’un petit pull en cas de fraîcheur. Au Cap Vert, il fait beau en hiver mais ce n’est pas les tropiques non plus !

Une petite combi ne sera pas de trop pour rider au Cap Vert ainsi que ton meilleur tube de crème solaire si tu veux bronzer.

En arrivant sur la plage de Ponta Antonia, j’ai été choqué par le nombre de déchets que la mer ramène. Enormément de filet de pêcheur et de plastique. Comme cette plage est déserte, personne ne l’entretien… si tu as sur toi un sac poubelle, fait comme nous. Prend 5 minutes de ton temps entre 2 sessions pour ramasser quelques déchets. Si tout le monde le fait, je suis certain que cette plage sera magnifique en peu de temps !

No wind, no kite

Si le vent est un peu capricieux, profite d’aller faire un tour dans le paysage magnifique du coin. Une sortie pêcheplongée avec Alix est aussi une bonne occasion de passer une belle journée sur cette île sauvage.

Arrêtes-toi au village de Bofarreira pour une petite mousse sur la minuscule place du village où le temps semble s’être arrêté.

Publicités

Répare ta board

Comme dans tous sports, le matériel de kite peut subir de grosses contraintes et dommages. Comme ta planche n’est pas à l’abri d’un choc ou d’une rayure, voici un petit article pour les bases de la réparation d’une planche.

Bien préparé sa planche

Première étape, le nettoyage et ponçage. Ta planche doit être parfaitement propre, rinçage à l’eau douce obligatoire et sèche. En fonction des dommages, le cœur de la planche souvent en bois a pu absorber un peu d’eau… n’hésite pas à laisser le temps faire son travail.

Une fois bien sèche, ta planche est prête à recevoir un coup de ponçage pour enlever les aspérités et la rendre douce comme une peau de bébé !

Et la colle dans tout ça ?

Plusieurs types de colle existent sur le marché. Pour ne pas t’y perdre et utiliser la bonne, voici 2 modèles de colles qui sont adaptées à la réparation de la planche. La première est l’araladite. Une colle deux composant très efficace et durable dans le temps. Attention de prendre la bleue et non la rouge qui est moins tolérante aux chocs et vibrations.

La deuxième qui fonctionne très bien également est l’époxy. Une colle deux composants qui perdure bien dans le temps.

Le temps de séchage est variable. Personnellement, je laisse sécher 24 heures avant toute intervention dessus pour être sûr de mon coup !

Comment on fait ?

Une fois la fuite identifiée, applique la colle. Essaie de bien épouser la forme de l’endroit où tu l’appliques… ça fera ça en moins à poncer. Si c’est de petits chocs pas besoin de serre-joints. Par contre si tu veux recoller les parties de ta planche ensemble, insert bien la colle partout, utilise un film alimentaire pour retenir le surplus de colle… pas que ça déborde et serre le tout avec tes serres-joints.

Pour uniformiser la pression, utilise de petite plaque en plastique ou bois.

Si ta planche a subi un gros dommage, comme c’est le cas sur la mienne… utilise en plus de la fibre de verre. C’est sûr que c’est pas hyper classe mais au moins tu es sûr qu’elle tiendra dans le temps !

La finition

Une fois ta réparation bien sèche, enlève tes serre-joints et ton film plastique. Finis avec un petit coup de papier à poncer et voilà… ta planche est comme neuve, prête à aller rider avec toi !

Si tu ne sais pas comment faire pour réparer ta planche, tu peux me la confier afin que je puisse en prendre soin et qu’elle ne finisse pas comme élément de décoration ou dans ton jardin comme chaise longue ! N’hésite pas à me contacter via le formulaire.

Downwind

Un défi de notre trip au Brésil, était de relier nos spots en direction d’Atins uniquement en kite. Une grosse mission en sachant que chaque downloading fait entre 100 et 120 km…mais c’était sans compter sur notre motivation inébranlable !

Lire la suite « Downwind »

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑