Lac de Silvaplana

Ce lac de montagne est un lieu magique ou se mélangent neige, montagne et…kitesurf !

Le spot

Le lac de Silvaplana se situe dans les Grisons. Pour y arriver, il te faudra soit emprunter l’autoroute côté Suisse ou passer par l’Italie. Tu peux combiner ton séjour avec le lac de Côme.

En arrivant, tu peux parquer ton véhicule en haut sur le parking au-dessus de la route ou un peu plus bas si tu trouves de la place. La zone est immense pour pouvoir préparer son matos. Tu disposes d’assez de place dans l’herbe.

Le vent souffle souvent dans le sens descendant du lac, le spot de kite se trouve donc en bas. Attention à ne pas partir depuis l’autre rive car c’est amendable…ne me demande pas pourquoi il s’agit d’une loi pour la protection du parc naturel !

Les conditions

Le lac de Silvaplana comme celui de Côme, fonctionne avec vents thermiques. Donc, comme te l’explique l’article sur les prévisions d’Eole, ces vents ne sont pas prévisibles et se lèvent souvent en milieu de journée ou début d’après-midi. Base toi sur les différences de températures entre le jour et la nuit. C’est le mieux à faire. Au niveau de la saison, tu auras normalement du vent à partir d’avril-mai et ceci jusqu’en juin-juillet. Cela dépend des années bien sûr.

Le vent est régulier et souffle complétement side. Le spot peut être relativement chargé certains week-end. Le plan d’eau est relativement flat tu pourras donc lancer de bons tricks. Ce lac se prête particulièrement bien à la pratique du foil. Vent relativement light, plan d’eau peu agité et zone de secours en cas de dérive.

Bon à savoir

A coté du spot, un camping relativement grand et sympathique peut t’accueillir. L’accès au spot est payant moyennant 15 francs suisse… par jour ! Personnellement, je trouve cette pratique peu commune et franchement pas correcte. Le prétexte est que le magasin qui se trouve sur le spot est taxé par la commune car le lac se trouve sur une zone classée en réserve naturelle. Or, à part les kitesurfer aucun autres utilisateurs du site ne doivent pas payer cette somme.

J’ai eu plusieurs discussions avec le surveillant du spot. Soit disant, ils offrent un service pour le décollage et l’atterrissage des kiteurs, un spot propre et organisé mais honnêtement ce n’est pas vraiment le cas…à part la tonte du terrain ! J’appelle cela de l’argent facile et je n’ai jamais payé pour rider sur ce lac. Soit tu fais payer tout le monde, soit personne.

Si tu dors au camping, normalement tu ne dois rien payer mais là encore, ça reste flou. Tout le monde se renvoie la balle.

En hiver, le lac de Silvaplana se prête également à la pratique du snowkite.

No wind, no kite

Le vent est souvent incertain dans cette zone. Du coup, tu peux en profiter pour faire de belles balades, vtt et randonnées. Si tu as vraiment envie de kiter, tu peux te rendre au lac de Côme qui se trouve à 1h de route environ. La route est magnifique.

Autrement, cette région de montagne ravira les amoureux de la nature.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :