Kitesurf spot: Nouméa en Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie est une destination lointaine, paradisiaque dont le seul nom évoque des paysages de rêve et la beauté de la nature !

Le spot de kite

Il y a 2 spots de kite sur la ville de Nouméa et 2 autres sur les îlots qui sont atteignables en bateaux taxi… pas commode comme moyen de locomotion ! Mais tu te souviendras de la balade.

Le spot le plus connu est celui du Méridien. Facile d’accès, il est néanmoins pas fait pour les débutants. Il y a un sens de navigation sur le spot et si tu ne le respectes pas, tu risques de te faire tirer les lignes par les locaux… De plus, les déventes peuvent être dangereuses au décollage et l’atterrissage. Le spot ce ride side, side off. Par contre en cas de pépins, tu es bon pour finir sur la plage plus bas que l’on appelle plus communément la baie des couillons.

Le spot de l’Aquarium est peut-être plus accessible, car tu rides side et tu as pied relativement loin. Par contre ce spot comporte aussi ses dangers. Le premier est les déventes et l’étroitesse du spot de décollage. Le deuxième est que ce n’est pas une plage de sable fin, mais des rochers, cailloux et autres surprises qui t’attendent… soit donc prudent en allant et sortant de l’eau ainsi qu’au moment de lancer tes sauts.

Le plus fun est de prendre un bateau pour aller rider sur l’îlot Maître. Une petite île située à 20 minutes de bateau taxi. Sur place, un spot flat sécurisant, car tu as pied très loin et avec un vent constant et orienté side, side-on. Ce n’est pas pour rien que les écoles vont sur ce spot. Le seul danger… les coraux ! Et oui sinon ce ne serait pas drôle.

Le dernier spot que je n’ai pas testé, car trop petit et toujours des kiteurs plus lève tôt que moi est celui de l’îlot Canard. D’apparence, le spot à l’air safe, avec sable fin et eau flat. Le seul hic, c’est que tu rides off donc prudence tout de même.

Les conditions du spot

Autant te dire que si tu t’expatries sur cette île lointaine, aucun besoin de doudoune, bonnet ou encore combinaison néoprène. Les températures sont plus que clémentes et un boardshort ainsi qu’une bonne crème solaire suffiront pour ton séjour…

Le vent souffle de novembre à mars. A savoir qu’en début et fin de saison, il peut être un peu capricieux.

En règle générale, ce sont des alizés qui soufflent sur cette magnifique île. De nature constante et sans être trop fort, ils peuvent toutefois te réserver quelques surprises… Ne soit pas trop gourmand si tu vois qu’Eole devient un peu capricieux.

Bon à savoir

Sur cette île, il faut faire attention quand tu explores un peu les alentours. De nombreux terrains ne sont pas fermés, mais appartiennent à des gens de l’île. Il y a aussi des zones protégés et que les Kanaks, peuple originel de cette île, protègent et où les étrangers ou touristes ne sont pas forcément le bienvenu sans y être invité. Si tu veux en apprendre un peu plus, je te conseille ce petit article assez clair.

Hormis ce petit détail, les gens de cette île , qu’ils soient expatriés ou non, sont d’une incroyable gentillesse. Je te conseille également de prendre un peu de temps pour allez visiter les 3 îles Nord-Ouest et la magnifique île des Pins. Tu ne seras pas déçu du paysage…

Dernier point, il faut savoir que les bars et restaurants ferment relativement tôt sur cette île. Ne tarde donc pas trop avant de te décider à aller manger au risque de dormir le ventre vide… Les magasins de l’île peuvent parfois souffrir d’un manque d’approvisionnement de certaines denrées et les prix sont relativement élevés.

No wind, no kite

La Nouvelle-Calédonie regorge de merveilles, entre de la plongée, une virée dans les airs pour admirer le coeur de Voh, la découverte des îles, une virée en bateau autour de l’île et la découverte des parcs nationaux. Tu ne risques pas de t’ennuyer et peut-être ne jamais repartir !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.