Kitesurf spot : Jacaranda au Kenya

Ne cherche plus LE spot de rêve du Kenya… Je l’ai trouvé et testé pour toi ! Bancs de sable, formation de baignoire aux changements de marée et ride sur les vagues, voici ce qui t’attends en te rendant là-bas.

Le spot de kite

Quand nous sommes arrivés sur le spot à marée basse, ce fut un spectacle incroyable. Des baignoires se formant au fur et à mesure que la marée monte, des vagues au loin et une eau cristalline. Le spot rêvé pour apprendre le kite à ton ou ta partenaire !

La place ne manque pas pour préparer ton kite et décoller, un peu moins à marée haute. Attention à tes pieds, si tu pars depuis la plage, car il y a de petits coquillages qui peuvent te chatouiller méchamment les orteils…

Plusieurs bars et écoles se suivent… Tu n’auras donc pas d’excuses pour te rafraîchir après ta session ! Si tu rides à marée basse, sache qu’il faut marcher un peu pour rejoindre les différents bancs de sable. Méfie-toi des oursins que j’ai pu apercevoir et du peu de fonds par endroit.

La marée monte vite du fait que le spot est très plat… Il faut donc te caler sur les marées et choisir tes heures de rides si tu veux profiter du flat en twintip. En foil, soit certain d’avoir assez d’eau pour ne pas revenir avec une aile en moins…

Les conditions du spot

Le vent au Keyna est réglé comme une horloge… Ou presque ! Il se lève général vers 11h pour se renforcer l’après-midi et jusqu’au coucher du soleil avec l’effet thermique. Bien sûr, la météo n’est pas une science exacte, je ne peux te garantir à 100% que cela correspond à la réalité.

Le vent souffle de manière relativement stable aux alentours des 20 – 25 nœuds. Il est orienté le plus souvent side, side-off. Le pied pour tout rideur débutant ou confirmé.

Bien sûr, les seuls accessoires qu’il te faudra pour ton séjour, seront un boardshort, des lunettes, une casquette et une excellente crème solaire si possible respectueux de la nature !

Bon à savoir

Pour rejoindre ce spot de rêve situé à 3 heures de route au Nord de Mobassa tu as au choix, un chauffeur privé pour environ 60 dollars ou alors atterrir à l’aéroport de Malindi, ville la plus proche du spot.

Si tu ne parles pas très bien l’anglais, ne t’inquiète pas… Tout le monde ou presque parle l’italien car c’est un endroit fréquenté par nos amis du Sud.

Sur place, tu trouveras des petites boutiques souvenirs sur la plage, des vendeurs de noix de coco et une grande possibilité de logement. Je te conseille de loger au Nord de la plage, le vent y est plus régulier.

No wind, no kite

Si tu souhaites faire autre chose que du kite ou qu’Eole n’est pas avec toi, profite de réserver un safari dans les parcs nationaux alentours ou d’aller faire de la plongée… Tu ne le regretteras pas !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.