Ilha do Gajiru

Une grande lagune en bord de mer, la pousada à même le spot et de magnifiques sunset sessions. Voilà ce que propose ce petit coin de paradis, pour ceux qui sont en quête d’un spot flat… sans oublier les départs des downwind direction Jericoacoara qui restent une expérience unique.

Le spot

Pour arriver jusqu’à Ilha do Gariju, différentes options s’offrent à toi. Tu peux organiser un transfert depuis ta pousada ou bien,tu peux prendre un bus jusqu’à la ville d’Itarema et ensuite un taxi.

Arrivé sur place, les pousadas offrent pour la plupart une superbe vue sur la lagune, avec tout le confort nécessaire, restaurants, bars, beachboys.

Personnellement, je retourne à chaque fois à Barraca Do Kite, le staff y est accueillant, Gaston le manager de l’école est prof de kite, il pourra toujours te donner quelques astuces sur ton matos, réglages et même quelques conseils pour progresser. Les beachboys sont des plus sympathiques et s’occupent de la gestion de ton matos, gonflage de l’aile, préparation de la barre, rangement… le five stars du kite en somme !

En haute saison, le spot est bien chargé par les rideurs surtout devant les pousadas. Keep calm rien n’est perdu, remonte un peu au vent à droite des pousadas ou fais toi un petit downwind, sur la gauche jusqu’à la zone d’école. Tu seras plus tranquille pour rider et donc moins stressé pour boire ta petite caipi de fin de session… ce serait dommage de s’étrangler avec un citron !

20180917_155334

Les conditions

Le ventilo ne s’arrête que rarement… je te rassure ce n’est que de courte durée profites-en! La saison débute aux alentours du mois de juin-juillet pour se terminer en janvier. Il n’est pas rare d’avoir du vent extrêmement fort (30-35 kts), tu peux donc laisser tes grosses ailes à la maison.

Le vent souffle Est/ Nord-Est donc aucun problème de sécurité, car tu rides en side voir side-on. Fais attention où tu envoies tes sauts car il est fréquent qu’à certains endroits, il n’y ait pas beaucoup de fond. Renseigne-toi auprès du staff de ta pousada ou bien auprès des habitués du spot.

Détail non négligeable, la lagune fonctionne avec les marées.Si tu ne veux pas rentrer avec des coquillages gravés sous tes pieds, je t’encourage à prévoir tes sessions à marée haute. Tu peux toujours rider à marée basse, il te faudra alors marcher un peu. Tu as une zone plus profonde à droite des pousadas, ou bien descends par le petit canal sur la gauche au fond de la lagune, pour aller vers la zone école. Tu ne peux pas la manquer, à cet endroit la plage est plus grande et la zone de navigation plus élargie. Arrivé en bas, si besoin est, tu trouveras sans problème un véhicule pour te remonter… il n’y a qu’à demander!

Bon à savoir

Hormis les succulents plats des pousadas et leurs excellentes caipi, il n’y a pas d’épicerie. Il te faudra aller à Itarema, ville la plus proche du spot, ou bien anticiper sur tes besoins. Soit rassuré, il y a un shop pour le matos de kite si tu as besoin d’un dépannage d’urgence.

No wind, no kite

Si c’est le cas, je ne peux que te conseiller de « chiller » dans un hamac, boire des caipirihnas, échanger avec les autres voyageurs et plus si affinités…les activités restent limitées sur place.
Pour les débutants, c’est un excellent endroit pour commencer.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :